Tétras lyres et chamois en nombre

April 11, 2017

En ce début de saison 2017, j’ai déjà pu photographier un des plus grands rassemblements de chamois que je n’ai pas souvenir d’avoir vu.

 

J’ai aussi fait mes premières observations de vipères péliades sur les versants exposés.

 

Actuellement, je passe mes nuits en montagne afin d’observer le tétras lyres dans nos montagnes Gruériennes. Cet oiseau est très craintif, c’est une obligation à dormir sur place afin d’avoir une chance de l’observer. Une fois dans la tente d’affût, on a plus le droit de sortir. Toute tentative se solderait par une fuite immédiate du volatile.

 

Nous sommes en pleine période de reproduction et aux premières heures de la journée, juste avant les premiers rayons du soleil, les coqs paradent sur les places de chants entremêlant chants et bagarres pour séduire les poules.

 

L’oiseau est à respecter impérativement car leur nombre décroit. Il paye un lourd tribut vis à vis de l’activité humaine que ne cesse de accroître.

 

Galerie du tétras lyre

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents